Ibn taymiyya a dit :

« Il est permi de faire le mash sur tous ce qui est chausette – que le gens mettent et marchent avec – et tous ce qui y ressemble et qui recouvrent les deux pieds, et elle (la chaussette) ne doit pas obligatoirement recouvrir la cheville,… »
(el Majmou’: 19/242)

Cet avis est aussi celui de sheykh el ‘Utheymîn dans son majmou’ (11/166), il explique que les textes concernant ce sujet sont de portées générales, et celui qui vint les rendrent particulières doit venir avec une preuve de sa particularité.

C’est à dire : les chaussettes qui ne recouvrent pas les chevilles font parties de ce que les gens mettent et apellent communément : « chaussette », celui qui dit : « le mash ne passe pas dessus car elle ne recouvre pas les chevilles » doit ramener une preuve appuyant sa parole.

203 vues