Sous l’autorité d’Abou Hourayra, le Messager صلى الله عليه وسلم a dit:

ثلاث جدهن جد، وهزلهن جد: النكاح والطلاق والرجعة

« Il y a trois choses qui sont sérieuses, si vous les dites sérieusement ou en plaisantant, elles sont sérieuses:

Le mariage,
le divorce
et reprendre ton ex femme. »

Explications

Dans le sens qu’une personne divorce sa femme alors il dit qu’il ne faisait que plaisanter et n’était pas sérieux quand il l’a divorcé, ou dit, je voulais seulement plaisanter et ainsi de suite.

Ce n’est pas considéré comme de la plaisanterie, parce que ces trois questions sont sérieuses quand on les dit sérieusement ou en plaisantant.

Alors, elle est divorcée.

Si ce n’était pas le cas, tout le monde qui a divorcé de sa femme pourrait dire qu’il ne faisait que plaisanter.

Mais l’affirmation claire de divorce, si elle est prononcée alors cela est considéré comme un divorce.

S’il dit qu’il ne faisait que plaisanter, et bien en effet sa plaisanterie à ce sujet est grave.

Sa parole صلى الله عليه وسلم :

« Il y a trois choses qui sont sérieuses, si vous les dites sérieusement ou en plaisantant, elles sont sérieuses »

Donc, si une personne en a l’intention et il est sérieux ou les dit en plaisantant, en effet elles sont sérieuses et sont mises en œuvre (effectives).

Donc, il n’est pas digne d’être insouciant et négligent dans les choses semblables à ces questions et plaisanter à leur sujet.

Sa parole صلى الله عليه وسلم :

« Le mariage, le divorce et reprendre ton ex femme »

Certains savants ont ajouté la libération d’un esclave, mais il n’y a pas de ahadith authentiques qui la concernent.

Dans ‘Awn al Ma’boud’, il est dit:

« Abou Bakr Al Ma’arifi dit:

« il y a une narration avec l’ajout de la libération d’un esclave, mais il n’y a pas de ahadith authentiques concernant chacune d’elles. »

Si ce qu’il voulait dire était qu’il n’y avait pas de ahadith authentiques avec les conditions d’un hadith authentique, alors il n’y a pas de discussion ici, mais s’il avait l’intention de dire que le hadith n’est pas authentique alors cette affirmation n’est pas tout à fait correcte, car en effet il est « Hasan » comme cela a été déclarée par at-Tirmidhi ainsi que al Albani qui a mentionné ses récits à l’appui.
Sans titre 1-copie-5
Le Cheikh a été questionné avec la question suivante liée à ce problème spécifique

Question :

Comment peut-on plaisanter sur le mariage ?

Le Cheikh, qu’Allah le préserve, a répondu :

Par exemple, un homme marie sa fille à quelqu’un, il dit alors:

« je ne faisais que jouer et plaisanter, je n’ai pas l’intention du mariage. »

Source : Explication du Sunan d’Abou Dawoud

4 593 vues