Question :

Qu’est-ce que l’association, quelles sont ses catégories et quel est le jugement de celui qui meurt en tant qu’associateur à Allah (تعالى) ?

Réponse :

L’association est l’adoration d’autre qu’Allah ou l’adoration d’Allah avec autre que Lui, que ce soit un homme, un arbre, une pierre, le soleil, la lune, un vivant, un mort ou toute autre chose parmi les créatures qui sont précédées du néant, vouées à la disparation et la perdition, qui ne possèdent ni pour elles-mêmes, ni pour leurs adorateurs, la faculté de nuire ou de profiter, et ne sont maîtresses ni de la vie, ni de la mort, ni de la résurrection.

Et l’association est de deux sortes :

1- L’association majeure, il s’agit de vouer une adoration à autre qu’Allah. Celui qui commet cette sorte d’association sera éternellement au feu s’il meurt sur celle-ci, comme dans Sa parole (عز وجل):

إِنَّ اللَّهَ لَا يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَٰلِكَ لِمَن يَشَاءُ وَمَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَقَدِ افْتَرَىٰ إِثْمًا عَظِيمًا

« Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. En dehors de cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu’associé commet un énorme péché. » [an-nissa, 48].

2- L’association mineure, il s’agit de la simple ostentation, de la simulation de l’adoration dans le but d’être vu par la création, ainsi que de jurer par autre qu’Allah comme de jurer par le dépôt, les pères, les mères, la ka’ba, la dignité ou la noblesse, ou leur parole : comme Allah l’a voulu et l’a voulu untel, ou si ce n’était Allah et untel, il se serait passé ceci et cela. Sachant que ces paroles peuvent être de l’association majeure selon l’intention de celui qui les prononce et sa croyance [1].

Nous cherchons donc refuge auprès d’Allah contre l’association majeure et mineure, et nous cherchons refuge auprès d’Allah contre le sort de ses adeptes. Allah (عز وجل) a dit :

فَمَن كَانَ يَرْجُو لِقَاء رَبِّهِ فَلْيَعْمَلْ عَمَلًا صَالِحًا وَلَا يُشْرِكْ بِعِبَادَةِ رَبِّهِ أَحَدًا

« Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur. » [al-kahf, 110].

[1] A titre d’exemple, s’il jure par autre qu’Allah en le vénérant comme il vénère Allah, alors ceci est de l’association majeure.

[Fin de la réponse de Cheikh Zayd Ibn Muhammad Al-Madkhali, qu’Allah lui fasse miséricorde]

Traduit et publié par an-nassiha.com

199 vues