On interrogea Sufiyân Ibn-‘Uyaynah {rahimahullâh} au sujet d’une angoisse (un chagrin) à l’origine inconnue.

Il dit :

« C’est pour un péché que tu as eu l’intention de commettre en secret, mais que tu n’as pas mis à exécution, cette angoisse est donc ta rétribution. »

Shaykhul-Islâm {rahimahullâh} a dit :

« Il y a pour les péchés des conséquences (punitions) :

-une conséquence secrète pour le péché secret,

-et une conséquence publique pour le péché commis en public. »

Source : Fatâwa Ibn-Taymiyyah 111/14
Publication : 3ilmchar3i

138 vues