Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Question :

Qu’Allah soit bienfaisant envers vous. Le questionneur dit : Un frère étudiant en science pratique la roqya et demande : quel est le jugement de la roqya sur un groupe de femmes sans la présence de leurs mahrams ? Car la lecture individuelle sur chaque femme en présence de son mahram lui est difficile et prend beaucoup de temps.

Réponse :

Si une femme malade vient avec son mahram, couverte d’un voile conforme à la législation, le lecteur peut réciter sur elle s’il est digne de confiance. Il doit se corriger et être digne de confiance.

Quant au fait de lire sur un groupe de femmes, ceci n’est pas connu. La lecture doit être faite sur le malade, une lecture individuelle et il peut crachoter sur lui, même en étant éloigné. Le lecteur doit être séparé de la femme par son mahram. Il ne doit pas s’approcher d’elle, ni sentir son odeur.

Il intercède en faveur du malade par cette lecture, il doit donc être digne de confiance, car celui qui est digne de confiance, on espère que ses invocations soient acceptées par la volonté d’Allah.

[Fin de la réponse de Cheikh Zayd Ibn Muhammad Al-Madkhali, qu’Allah lui fasse miséricorde]

Traduit et publié par an-nassiha.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

4 758 vues