Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Question :

Un homme a prié la prière du Fajr en ayant effectué le Tayammoum (l’ablution sèche) en raison de l’absence d’eau puis s’est procuré de l’eau après le lever du soleil, doit-il refaire sa prière ?

Réponse :

S’il a effectué le Tayammoum dans le temps et a prié car il n’avait pas d’eau avec lui, sa prière est valide.

S’il a trouvé de l’eau après cela, même s’il l’a trouvé avant la sortie du temps (de la prière), il ne doit pas recommencer la prière car la prière qu’il a effectué fut accomplit avec une purification légiférée qui fut instaurée par Allah Ta’âlâ donc il ne doit pas la recommencer.

Allah Ta’âlâ dit (traduction rapprochée) :

{et que vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains.} [Sourate An-Nissa, verset 43]

Cependant, si l’eau est présente avant la fin de la prière, celle-ci devient caduque et il doit se purifier avec de l’eau et refaire la prière avec les ablutions.

Source: Moutaqâ min Fatâwah As-Sheikh Sâlih Al-Fawzân, Tome 5, Page 18, Question 22
Publication : Sounnah-publication.com

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

1 509 vues

Catégorie:

Articles islamiques, Jurisprudence, Purification

Mots-clefs: