Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Il disait :

“Celui qui accuse son frère (d’avoir commis) un péché, alors qu’il s’en est repenti auprès d’Allah, Puissant et Grand, ne mourra pas avant de se faire éprouver par ce péché.”
(page 50)

On rapporte qu’un jour il tint un sermon, alors un homme respira avec difficulté, il dit alors:

“Ô fils de mon frère !
Que désires-tu par ce que tu as fait ?
Si tu es sincère, tu t’es dévoilé et si tu mens, tu t’es détruit.
Certes, les gens faisaient des efforts lorsqu’ils faisaient des invocations et pas un son n’était entendu de l’un d’eux.
Certes, il y avait parmi ceux qui étaient avant vous, celui qui lisait le Coran en entier sans que son voisin ne l’entende.
Il y avait celui qui s’instruisait dans la religion sans que son ami ne le sache.”
On a dit à l’un d’entre eux: “Comme tu te tournes peu lors de ta prière et comme ton recueillement est admirable!”
Il répondit: “Ô fils de mon frère! Et qui peut te dire où était mon coeur?”.
(page 119)

Il disait:

“On rapporte qu’Abû ad-Dâr a dit: Trois choses me font rire, et trois (autres) me font pleurer;
Me font rire :
celui qui espère en la vie terrestre alors que la mort le demande,
le distrait qui est constamment surveillé
et celui qui rit à pleines dents alors qu’il ne sait pas si son Seigneur est satisfait de lui ou s’Il est en colère contre lui;
Me font pleurer :
les terreurs du Jour de la résurrection,
la rupture des actes
et le fait d’être debout face à Allah, Puissant et Grand, sans savoir si on va ordonner (de me conduire) au Paradis ou en Enfer.”
(page 126)

(Traduction rapprochée)

“Mais non! Vous saurez bientôt!” (Coran 102/3) et dit:

“Ô vous les gens!
Si une créature vous menaçait, vous ne seriez pas tranquille alors, comment en serait-il si le Souverain des rois, Le Vivant qui ne meurt pas, vous menaçait?”

Lorsqu’il lisait le Coran et qu’il arrivait à cette sourate, il ne passait pas à la suivante et ne cessait de la répéter et de pleurer jusqu’à ce que finissent ses pleurs, que la miséricorde d’Allah soit sur lui et qu’Il l’agrée.
(page 143)

Source : Al-Hassan Al-Basri, sa piété, sa sagesse, sa dévotion son ascétisme et ses sermons
Retranscription: Oumomeya
Publication : Rappel01.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

659 vues