Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Allah –qu’Il soit glorifié- a révélé ce Qou’aan pour être lu et être appliqué.

Il n’a pas été révélé pour qu’Il soit dans des livres et Masaahifs puis rangés sur les étagères et dans les placards…

Mais il doit être lu nuit et jour, dans toutes les circonstances possibles le musulman doit le réciter.

Les compagnons –qu’Allah les agrée- divisés le Qour’aan en plusieurs parties, ils le divisaient en nuits pour le lire durant les prières de nuits.

Parmi eux, il y a celui qui le lisait en trois nuits, d’autres en sept nuits, d’autres en dix nuits, et le grand maximum en trente jours en lisant un Jouzz (NDT : correspondant à 2 Hizb, donc 30 Jouzz dans le Qour’aan) du Qour’aan par jour.

Il n’y a pas un jour et une nuit qui ne passait sans qu’ils n’aient lu un jouzz du Qour’aan, cela est le grand maximum pour la durée.

Et si la personne lit plus, cela est meilleur : en dix jours, trois jours, sept jours …

Mais si un mois passe sans que la personne n’ait clôturé la lecture du Qour’aan alors ceci est de la dureté du cœur, de la dureté du cœur et du délaissement du Qour’aan.

Le fait de délaisser le Qour’aan peut être de différentes manières et il y a le délaissement de la lecture et le délaissement de l’application du Qou’aan.

Traduction : Abou ‘abdiLlah arriifii
Publication : Salafiyah.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

803 vues